TEMPS D’ECHANGE AUTOUR D’UN LIVRE, D’UN TEXTE, D’UN EVENEMENT
présenté par l’un ou l’autre des animateurs d’Unidivers.

Prochains marque-page :    

& Jeudi 26 septembre 2019  autour du livre “L’Arbre-monde” roman de l’écrivain américain Richard Powers, paru en 2018 – Edition du Cherche midi.

(Dans ce nouveau roman, Richard Powers embrasse un sujet de la nature et de nos liens avec elle. Les destins des protagonistes de ce récit (un psychologue, un étudiant, un concepteur de jeux électroniques, un photographe amateur, une botaniste visionnaire) s’entrelacent autour de ce qui est peut-être le premier et le dernier mystère du monde : la communication entre les arbres.)

& Jeudi 21 novembre 2019 – autour du livre “Chers fanatiques” d’Amos Oz : Trois réflexions,   paru en octobre 2018 chez Gallimard.

«Combattre les extrémistes ne veut pas dire les anéantir tous, mais plutôt contrôler le petit fanatique qui se cache en nous.»

(Dans ce recueil, l’écrivain se saisit de l’actualité de son pays pour esquisser des pistes prudentes, et teintées d’un certain pessimisme. Conscience intellectuelle et porte-voix du mouvement « La paix maintenant » depuis 1978, Amos Oz ne dissimule pas ses réserves sur les choix récents faits par le gouvernement de son pays, ni sa crainte de leurs conséquences dans les années à venir. Soixante-dix ans après la proclamation de l’État d’Israël, ces trois textes nous interrogent sur les racines humaines du fanatisme et nous invitent à considérer, malgré tout, ce que des peuples qui se déchirent peuvent avoir en commun.)

 & Jeudi 12 décembre 2019 – Chaque participant présente (en 10 mn environ) son livre coup de cœur de l’année.

     ♦ ♦ ♦

Bref rappel de livres déjà présentés… (cliquer sur les titres qui sont soulignés, pour lire la recension intégrale)

♦  mars 2019“Le destin de l’Europe” de Yvan Krastev

Avant les élections européennes de mai 2019, une réflexion intéressante sur cette Europe, qui est affligée de nombreuses tensions – entre pays du Nord et du Sud, pays de l’Est et de l’Ouest – l’Europe traverse une crise comme elle n’en a jamais connue, aggravée encore par les vagues migratoires et la montée des populismes. Pourra-t-elle la surmonter sous l’impulsion d’un couple franco-allemand à l’alliance fragile ? Ce couple parviendra-t-il à éviter une fracture définitive avec les pays de l’Est, désormais si méfiants à l’égard des valeurs occidentales ?

 février 2019“La grâce des jours uniques” de Gabriel Ringlet

Depuis des décennies, Gabriel Ringlet travaille à « ré-enchanter les rites ». Il invite à ses célébrations, celles de la semaine sainte en particulier, des témoins issus de tous les horizons et de toutes les convictions. Dans ce livre étonnant, il nous confie comment des romanciers, poètes, chanteurs, cinéastes et artistes se sont prêtés au jeu de ces liturgies hors des sentiers battus. Il fait aussi mémoire de célébrations plus intimes, avec quelques proches, dans une chambre d’hôpital ou autour d’un berceau, et il ajoute qu’aujourd’hui plus que jamais chacun peut être appelé à célébrer. Bien entendu, la parole partagée peut n’être pas « religieuse » car, croyants ou incroyants, « nous avons autant besoin de rites que de pain », dit encore Gabriel Ringlet.

♦  janvier 2019“Comprendre l’Islam”

Il est indispensable d’aborder la personne de Mahomet et l’Islam en les situant dans le contexte historique, géographique, sociologique, religieux de leur époque. Sans ce préalable, bien souvent ignoré ou tout simplement négligé, comment éviter les malentendus voire les contresens tant envers la figure du Prophète qu’envers le Coran ?

décembre 2018 – Chacun était invité à présenter un ou plusieurs livres coup de coeur … récents ou plus anciens…

novembre 2018“La Méditerranée entre amour et haine” de Christian Bromberger Ed. de l’Aube 2018

la Méditerranée, mer des rencontres et des échanges, aussi bien économiques que culturels…
la Méditerranée, c’est aussi des exclusions, des croisades, des invasions, des colonisations, de la difficulté du métissage.
Le XXè siècle y apporte les nationalismes intransigeants et les raidissements ethnoreligieux.
Comment affirmer son identité propre quand on est si proche de l’autre ?

octobre 2018  “ Toi, ma soeur étrangère » de Karima Berger et Christine Ray (Ed du Rocher)

Deux femmes, liées a l’Algérie, l’une arabe, l’autre européenne, confrontent les deux faces d’une histoire partagée, des deux côtés de la Méditerranée. Elles parlent de ce qui les a séparées dans leur enfance et de ce qui les unit aujourd’hui: elles rendent les mémoires non pas nostalgiques mais vivantes. Cette œuvre originale, à deux voix, est engagée. Elle interroge l’actualité de notre monde et notamment la question lancinante de la perception d’un islam présenté comme un danger alors qu’il est multiple, intérieur, mal connu. Un magnifique geste d’écriture, tel un chant antique, une poésie, ce dialogue singulier et intime nous invite à une réflexion sur l’altérité, cette part de l’étranger en soi.

♦avril 2018 “LA GUERRE ET LA PAIX”  ABD EL KADER et LA FRANCE   d’Ahmed Bouyerdene    (Edition Vendémiaire) 2017

Un livre d’histoire… qui se lit comme un roman, avec ses personnages principaux et ses rôles secondaires. Une histoire très peu explorée jusqu’ici : que sait-on vraiment du “parjure” de la France de la deuxième république de 1848 à 1852 ? L’auteur, plusieurs fois intervenu à Unidivers, réussit le tour de force de nous intéresser à tous ces personnages, à leur psychologie, leurs ambitions, leur humanité mêlée de grandeur et de frilosité, de férocité pour quelques-uns. Se détache particulièrement la personnalité d’Abd el Kader, cette figure exceptionnelle qui méritait bien ce beau livre d’une histoire qui est aussi une partie de la nôtre.

♦ mars 2018 –  “FRANZ FANON, une vie”   Biographie due à David Macey  aux Editions La découverte.

Français, martiniquais, noir, psychiatre, combattant dans les rangs du FLN algérien,et essayiste, Frantz Fanon, un  homme « bouillonnant ». En le réinscrivant dans son temps, en ne cachant pas ses contradictions et ses tâtonnements, David Macey offre de nouvelles clés pour comprendre l’extraordinaire fécondité de l’oeuvre de Frantz Fanon.
♦ janvier 2018 – Connaissance, ignorance, mystère » (Fayard mars 2017)
   d’ Edgard Morin, philosophe, sociologue, penseur multidisciplinaire, aujourd’hui âgé de 97 ans, a marqué le XX° siècle par son œuvre de défricheur de la complexité du monde qui nous entoure.
Il est à l’origine de l’élaboration de plusieurs concepts tels que la pensée complexe, l’approche systémique des phénomènes qui ont grandement fait avancer la pensée scientifique.  Il nous laisse dans cet avant-dernier livre publié, une sorte de testament troublant sur l’état des connaissances actuelles, scientifiques, sociologiques, humanistes.
Ce livre trouble parce que face à l’inconnu et donc à notre ignorance auxquels elles nous renvoient, il ne peut que s’incliner et s’en remettre au mystère. 

decembre 2017 – chacun est invité à présenter un livre

novembre 2017 -autour du livre essai de François Aguettaz, “L’école de la République sous le choc” (Ed l’Harmattan 2006)
Harcelé par les Vive Ben Laden ! qui fusaient plus ou moins sournoisement après les attentats du 11 septembre 2001, l’auteur a fait face dans une classe de 3ème à une contestation qui le mettait gravement en cause, lui, son enseignement mais aussi toute l’institution. Comment réagir ?
♦ octobre 2017 – Saint François de Sales : aventurier et diplomate” de Michel Tournade (Ed. Salvator, juillet 2017)
D’une justesse peu commune, ce récit généreux parvient à rapporter fidèle­ment les éléments historiques de la vie de François de Sales tout en les éclairant à travers les regards croisés de personnages romanesques. Le récit de Michel Tournade suit pas à pas cette grande figure du catholicisme aux multiples facettes.

♦  septembre 2017 – avec Claude Popin autour de  “Jérusalem Ville-monde(Ed. Flammarion, coll. Champs Histoire 2016)

« Jérusalem ne s’appartient pas, Jérusalem n’est pas à Jérusalem, Jérusalem est une ville-monde, une ville où le monde entier se donne rendez-vous, périodiquement, pour s’affronter. » Comment faire l’histoire de cette ville si singulière, dépassée par elle-même ? Quatre jeunes historiens se sont penchés sur la question… et y apportent une réponse originale, trépidante et synthétique, débarrassée des phantasmes et des mythes religieux traditionnels.

mars 2017  à 16h30 au local : “De l’universel, de l’uniforme, du commun et du dialogue entre les cultures” de François Jullien. Ed.Point Seuil essai 2011.
Mondialisation oblige, l’heure est à la reconsidération de ce qui rapproche et éloigne les cultures et les civilisations du globe, de ce qu’elles partagent et de ce qui les sépare. Oui, on peut dire quelque chose de neuf, aujourd’hui encore, sur l’universel et sur le dialogue des cultures.

février 2017  : Gaël FAYE : ”PETIT PAYS ” éd. Grasset 2016 

« J’ai écrit ce roman pour faire surgir un monde oublié, pour dire nos instants joyeux, discrets.
J’ai écrit ce roman pour crier à l’univers que nous avons existé, avec nos vies simples, notre train-train, notre ennui, que nous avions des bonheurs qui ne cherchaient qu’à le rester avant d’être expédiés aux quatre coins du monde et de devenir une bande d’exilés, de réfugiés, d’immigrés, de migrants. »
Avec un rare sens du romanesque, Gaël Faye évoque les tourments et les interrogations d’un enfant pris dans une Histoire qui le fait grandir plus vite que prévu. Nourri d’un drame que l’auteur connaît bien, un premier roman d’une ampleur exceptionnelle, parcouru d’ombres et de lumière, de tragique et d’humour, de personnages qui tentent de survivre à la tragédie.
Quelques autres titres récents d’auteurs africains et d’ailleurs seront proposés, pour élargir notre lecture au dimension du monde.

janvier 2017 : autour du livre d’ Edouard Glissant : “Introduction à une poétique du divers” Ed Gallimard (essai 1996)

– Poète et écrivain antillais, Edouard Glissant (mort en 2011) porte un regard décentré sur l’Europe et sa culture, avec la double distance de l’éloignement géographique et de l’histoire coloniale. Dans ce livre, il s’interroge sur les jeux du divers et du pluriel dans un monde où les cultures, désormais à pied d’égalité et sans idée de hiérarchie, se rencontrent, s’enrichissent réciproquement …ou parfois s’affrontent.
♦ novembre 2016 :   autour du livre de Michel Sauquet : Le passe-murailles – François d’Assise “
Un héritage pour penser l’interculturel au XXIe siècle – Ed. Franciscaines 2015.
Comment penser le vivre ensemble, approcher l’autre différent,  dépasser la méfiance, la peur ou l’agacement ?
L’auteur s’attache à ouvrir des pistes pour promouvoir la rencontre et le dialogue, à la lumière de ce qu’a vécu François d’Assise.

octobre 2016 : : “Jaurès, le prophète” d’Eric Vinson, chez Albin Michel

Un livre, un titre : “Jaurès“, l’homme aussi célèbre que méconnu. Un sous-titre : “Le Prophète“, une connotation religieuse qui étonne. Le tout sous la plume d’Eric Vinson, dont la conférence du 27 septembre dernier sur “Laïcité républicaine et fait religieux” a intéressé bon nombre d’entre nous.

mai 2016 :  “Abd El-KADER, l’harmonie des contraires” de Ahmed Bouyerdene (Seuil Ed.)   Biographie atypique, spirituelle autant qu’historique. L’auteur tente de restituer la complexité du personnage d’Abd El-Kader parvenu au terme de son existence à la certitude que l’homme ne peut espérer accéder à la présece divine  qu’en réalisant sa propre humanité.

mai 2016 : « De ma terre à la terre  » de Sebastiano SALGADO et Isabelle FRANCK

Voilà un livre au sujet un peu inattendu à Uni divers : le témoignage de l’un des plus grands photographes actuels Sebastiao Salgado sur sa vie de photographe à travers le monde, et aujourd’hui son engagement pour l’avenir de notre planète.
Une phrase de son livre exceptionnel et terrible « Exode », recueil de ses photos prises sur les chemins de tous les peuples du monde obligés de fuir  à cause des autres hommes, nous dit bien pourquoi il avait toute sa place à Unidivers : « Plus que jamais , je sais maintenant que la race humaine est une. Au-delà de toutes les différences, les sentiments et les réactions de chacun sont identiques ».

mars 2016 : ” Lettres à un ami fraternel”. Correspondance entre Christian de Chergé, moine à Thibirine, et son professeur Maurice Bormans, Père Blanc, directeur du centre le PISAI à Rome (centre de formation pour prêtres et religieuses voulant approfondir la connaissance de l’Islam) –

♦ février 2016 :  “La joie de l’évangile” (Ed Artège 2013).
« les sociologues parlent  d’acculturation quand des groupes d’individus modifient leurs modèles culturels au contact de cultures différentes. L’Eglise catholique utilise le terme d’inculturation lorsqu’elle veut parler de l’Evangile aux cultures qui lui sont différentes. Le pape François dans son livre « La joie de l’Evangile » nous dit sa conception de cette inculturation dans un langage nouveau, libre et personnel »

janvier 2016 : “Il était une fois la Méditerranée” de Jacques Huntzinger  CNRS Edition poche 2014. (10 euros)
En lisant ce livre,  vous baignerez d’abord dans les mythes qui, d’une rive à l’autre, ont construit l’idée et le rêve méditerranéen.
Et  l’auteur nous entraine dans le dédale et la profondeur des dimensions qu’il explore :  géographie, histoire, religion, art, droit, civilisations, sociologie, mythologie, économie, et géopolitique…avec leurs fractures, conflits, complexités, créations et faillites.
Comment la méditerranée pourrait cesser d’être un fossé et une frontière, alors que, du Nord comme du Sud, nous sommes tous “méditerranéens”.
Vaste entreprise ! en attendant, ce livre donne une clef essentiel pour décrypter et comprendre les enjeux et les événements actuels de l’aire méditerranéenne.

Archives 2015 – 2009